Voyage annuel : le château de Goulaine et les coteaux de Vertou

vendredi 12 mai 2017, par La Rédaction


Cette année, le voyage annuel de la Société nous emmène toujours aux confins de la Loire-Atlantique. Après Guérande l’an passé, escale à Goulaine le 10 juin prochain !


L’origine de ce château millénaire se confond avec celle de la famille de Goulaine qui l’a toujours habité, sauf au moment de la Révolution française et pendant la première moitié du XIXe siècle.

Comme tous les autres châteaux de la Loire, ce château est construit en pierre de tuffeau. Il date de la fin du Moyen Âge - début Renaissance et dispose encore de vestiges de son passé fortifié du XIIe siècle. Ce fût au départ un puissant château-fort, parfaitement protégé par sa ceinture de marais. Il constituait, avec les châteaux de Nantes et de Clisson, une ligne de défense efficace du Duché contre les attaques du royaume de France : Les Marches de Bretagne.

Cette visite s’effectuera sous la conduite de Madame Solen Peron, auteure de l’ouvrage Le Château de Goulaine : architecture, décors et politique familiale, qui nous a fait l’honneur de répondre à notre invitation.

  • Programme
    • Horaires de départ pour le covoiturage 8h30 : Pornic, place de la Gare 9h00 : Bouaye, place de l‘Église
    • 9h45 : rendez-vous au château de Goulaine

Latitude : 47.2037794 // Longitude : -1.4001440

10h00 : visite du château sous la direction de Mme Solen Peron

12h15 : départ vers Portillon à Vertou

    • Déjeuner au restaurant Le Portillon 2 route de Pont-Caffino – Le Portillon - 44120 Vertou
    • 14h30 : visite du secteur de la Bastière L’après-midi, après un déjeuner au petit village de Portillon, Michel Kervarec nous emmènera dans les vignes de la Bastière où, mettant nos pas dans ceux du dessinateur hollandais Lambert Doomer, nous découvrirons le charme de cette vallée verdoyante.
    • 16h30-17h00 : retour

Contact sur place : 06 31 65 33 15

Prix : 35 euros/personne (déjeuner + droit d’entrée dans le château).

Inscription + chèque à l’ordre de la SHPR à adresser à la Maison de l’Histoire avant le 1er juin 2017

Ajouter un commentaire