Thomas Mignot de La Martinière, un général d’Empire né à Machecoul

jeudi 22 novembre 2012, par L’antenne de Machecoul


Conférence de Claude de Méneval et Jean Airiau dans le cadre des « Rendez-vous de l’Auditoire ».

Vendredi 7 décembre 2012 à 20h30 à l’Auditoire de la mairie de Machecoul.

Organisation : Machecoul Histoire et service culture de la ville de Machecoul.

Entrée libre.


Á Paris, l’Arc de Triomphe de l’Étoile célèbre 660 noms de gloires de la Révolution et de l’Empire. Il en porte 165 sur son pilier ouest, et parmi eux celui de LAMARTINIERE. Il s’agit d’un général de division, mort de ses blessures en 1813.

Cette personnalité nationale doit particulièrement retenir l’attention dans la région, car il est né à Machecoul. Son père, sieur de la Martinière était « maître en chirurgie ».

La Révolution permet à ce cadet de famille de s’engager comme grenadier dans la Garde nationale de Nantes, d’où il passera comme sous-lieutenant au 32e régiment d’infanterie. Il devient capitaine lors du siège de Mayence en 1793. Ramené à l’Ouest dans l’armée du général Hoche, il s’illustre à la bataille du fort de Penthièvre. Blessé et fait prisonnier lors de la tentative d’expédition en Irlande en 1797-1798, il est échangé et se retrouve à nouveau dans l’Ouest.

Sous le 1er Empire, il participe aux batailles d’Austerlitz, Iéna, Eylau. Devenu général de brigade, et baron de Lamartinière, il passe à l’armée d’Espagne. Puis, chef d’état-major de l’armée du Portugal, il participe activement à la bataille des Arapiles, près de Salamanque. Enfin, général de division, il est grièvement blessé au pont de Berra le 31 août 1813, et meurt une semaine plus tard à Bayonne.

Batailles des Arapiles

Ce général est injustement méconnu. C’est pourquoi des recherches historiques récentes l’ont sorti de l’oubli. Jean Airiau présentera les origines du général et s’intéressera à l’homme. Claude de Méneval retracera la carrière militaire de ce général d’Empire.

Documents joints

Présentation de la Conférence

Thomas Mignot de La Martignière, un général d’Empire né à Machecoul

PDF – 87.7 ko

Ajouter un commentaire