Souscription de l’ouvrage de retranscription des notes de l’abbé Baconnais

vendredi 21 octobre 2016, par L’antenne de La Bernerie, Myriam Milcent


L’association Richesses patrimoniales & naturelles et défenses de la Côte a retranscrit les notes de l’abbé Baconnais. L’ouvrage est en vente par souscription uniquement.


PDF - 750.9 ko

Pour éditer le bulletin de souscription, cliquer sur le l’icône.

1 Message

  • Très bonne initiative. Mais, car il y a un mais, les manuscrits de l’Abbé Baconnais ne sont pas complètement fiable. Pour preuve :

    "M. Salaün (Famille-Mariage)1750
    au mois de septembre, après la dispense de deux bans
    accordés par monseigneur l’évèque de nantes, par
    l’entreprise de m. le Grand vicaire Berthalon de Kervergio,
    honorable homme Charles Salaün, fils de Charles et Anne
    Legalle, de la paroisse de saint Renan, diocèse de Kimper,
    épouse demoiselle Jeanne Evart, fille légitime d’honorable
    homme jean Evart et de Marie Aury, ses pére et mére.
    De ce mariage, naquit Charles Salaün, homme d’un profond
    jugement et qui a été maire de la commune."

    Un :Charles et Anne Legale sont de la paroisse de St Hernin et non de st Renan ; et Charles est dcd ( ref : acte de mariage du 7-9-1750 les Moutiers page 10)

    Deux : c’est leur petit fils Charles-Julien, lui-même fils de Jean Salaün ( massacré par les vendéens en 93 ) et de Marguerite Leray, qui sera de 1840 à 1846 le maire de la commune des Moutiers ( réélu en 1846, mais non reconduit au poste de maire, il démissionne et finit tranquillement sa vie au village de la Rinais, ou il s’est constitué son domaine.) Il décèdera le 17 mars 1863 quelques mois avant la séparation des 2 communes, séparation dont il fut l’un des instigateurs.

    Encore quelques temps d’attente et vous aurez la totalité de mes recherches sur cette famille. Recherches déjà bien avancées.

    michel Chauvin ( membre de Bouaye histoire, cap-horn au long cours, et de la S-H-P-R )

Ajouter un commentaire