Retour sur l’assemblée générale de 2016

mardi 6 septembre 2016, par La Rédaction

Samedi 27 août dernier à Saint-Étienne de Mer-Morte devant plus de cent trente membres de la Société, notre président Dominique Pierrelée a ouvert cette traditionnelle assemblée générale.


Monsieur Jean Gilet, maire de Saint-Étienne a présenté sa commune et ses grandes évolutions à travers les siècles, tout en les complétant avec pertinence sur les aspects contemporains de l’avenir de celle-ci.

  • L’assemblée générale

Cette assemblée a été l’occasion de faire un bilan de l’année 2015 et en raison de la date d’évoquer certains points de 2016.

Outre les grandes activités traditionnelles de la Société, publication de la revue, conférences des membres ou des antennes, expositions, le voyage annuel, cette assemblée générale était l’occasion de faire le point sur le nouveau fonctionnement de la Société s’articulant désormais avec la Nouvelle maison de l’Histoire (NMH) ouverte depuis le début de l’année et inaugurée en juin de cette année.

Ainsi a été présenté l’organigramme du fonctionnement entre les deux pôles, l’un animé dans ses activités par les sociétaires, l’autre par notre nouvelle salariée permanente, épaulée par un « service civique », toutes deux chargées de l’animation de la NMH. Ces deux dernières Myriam Milcent et Aline Geny ont pu se présenter et évoquer l’avancement de leurs actions tant en ce qui concerne l’animation sur place que sur les divers contacts extérieurs qui se tissent avec des partenaires extérieurs. Un point d’attention a été souligné, celui du document à usage d’information qui passe de l’ancienne formule de la Lettre de Retz à une forme plus moderne d’un flyer illustré et en couleur.

De même ont été remerciés les sociétaires impliqués dans les permanences de la bibliothèque, et expliquées les nouvelles modalités de fonctionnement de la bibliothèque et de son moteur de recherche. Quant aux projets 2016-2017, ils se révèlent aussi riches qu’à l’accoutumée, revue traditionnelle, voyage etc auxquels on peut ajouter une exposition sur les vieux métiers, des bases de données à compléter, des formations avec divers partenaires, une mutualisation des conférences, une newsletter à venir, un groupe de réflexion sur les achats de livres ou autres documents, etc.

  • La communication

Nous avions cette année offert à René Cintré, ancien professeur agrégé d’histoire à Fougères et spécialiste des Marches de Bretagne aux XIVe-XVe siècles, le temps nécessaire pour présenter un sujet concernant directement ce secteur sud du pays de Retz : celui des Marches séparantes de Bretagne, Poitou et Anjou.

La question de cette particularité géographique et politique du sud du pays de Retz a été vue dans sa complexité juridique à travers les points de contestation révélateurs de la situation entre duché de Bretagne et roi de France, tout en étant replacée dans le contexte général des Marches, du Mont Saint-Michel à la baie de Bourgneuf.

  • Les visites de l’après-midi

Après le vin d’honneur sympathique et le déjeuner préparé par la maison Piraud de Paulx, les participants guidés par Maurice Baril ont pu par une promenade le long du Falleron, apprécier in situ cette histoire complexe des Marches et de ses châteaux forteresses.

Enfin c’est au château de la Caraterie, accueillis par M de Foucault, propriétaire des lieux, que s’est terminée cette à la fois studieuse et sympathique journée.

Ajouter un commentaire