Prochaine conférence le 17 septembre : Vue sur mer, architecture de fantaisie et rêves d’artistes


De Saint-Brevin-les-Pins aux Moutiers, la frange côtière du pays de Retz étale tour à tour de longues plages de sable fin et de petites criques enserrées entre les rochers. Différentes stations balnéaires se sont développées depuis le XIXe siècle, chacune d’un caractère particulier selon l’environnement naturel.


Avec ses six kilomètres de plages, la commune de Saint-Brevin ne pouvait rester en marge du mouvement. Toutefois un relatif isolement routier dont il lui fallait sortir au préalable et la nécessité de fixer ses dunes, ne la voient rejoindre ses consœurs que dans le dernier quart du XIXe siècle.

Encadrant le petit bourg, deux stations sortent de terre : Saint-Brevin l’Océan, Saint-Brevin-les-Pins. À l’ombre des grands pins naissent de multiples villas aux sources d’inspiration d’une étonnante variété. Nées des rêves de leurs créateurs, ces architectures balnéaires déclinent un monde poétique : château de la Belle au Bois dormant, palais de poupée pour petite duchesse bretonne, cottage anglais, souvenir de Louisiane, maison de pain d’épice… Attirées par une réputation de station familiale et bon enfant, fraîche et tonique, de nombreuses familles mais aussi personnalités y séjournent, imprimant dans le paysage leurs marques et leur histoire.

L’intervenant :

  • Véronique Mathot

Ajouter un commentaire