Prigny est l’un des plus envoûtants sites historiques du pays de Retz. Il importe de faire appel à la mémoire des paysages pour restituer ce que fut cette pointe défensive dès le haut Moyen Âge, après le départ des Vikings. À part la chapelle, tout est masqué : le secteur du château, les ruelles médiévales, la cour seigneuriale, la mer venant lécher le bas de l’escarpement. La visite commentée des lieux ainsi que celle de la saline voisine permettront de mieux goûter aux charmes de ce carrefour de l’histoire.


Après la reconquête bretonne d’Alain Barbetorte, au milieu du Xe siècle, le site de Prigny revêt une certaine importance puisqu’on y trouve le siège d’une viguerie qui passera bientôt sous la tutelle des seigneurs de Rais. La proximité de la mer et des salines font de cet endroit un domaine à contrôler avec vue sur la mer. Cette dernière vient battre les murs de la forteresse de Prigny autour de laquelle s’organise un habitat villageois d’où émerge la célèbre chapelle. Le château contrôle aussi les moutiers qui sont à l’origine du bourg du même nom. La prospérité des salines fait la réputation de la baie de Bretagne qui jusqu’au XVe siècle au moins porte jusqu’en Europe du nord le nom de Rais, du Collet et de Prigny.

La visite des lieux commencera par une découverte de la chapelle avec ses retables d’inspiration baroque et sa statuaire d’influence bretonne. La visite du village et celle de la cour seigneuriale nous transporteront au Moyen Âge où se côtoient soldats, moines et paysans. La visite de la saline de Millac, remise en exploitation depuis quelques années par la volonté de sauniers passionnés, restituera l’importance du sel dans l’économie médiévale locale.

Les intervenants :

  • Dominique Pierrelée
  • Maurice Baril
  • Emmanuel Violeau

Ajouter un commentaire