Premières frontières

dimanche 22 août 2010, par Dominique Pierrelée

En 851, Erispoë, chef des Bretons, obtient du pouvoir carolingien le comté de Nantes, celui de Rennes et la vicaria de Rais. Cette dernière était convoitée pour ses salines et aussi pour assurer le contrôle de la rive gauche de l’estuaire. D’une épaisseur de cinquante kilomètres, elle s’étendait en longitude entre l’océan et la rivière de la Grand Maine, jusqu’aux communes actuelles d’Aigrefeuille sur Maine et de Remouillé.


Sources : N.-Y. Tonnerre, Naissance de la Bretagne

Ajouter un commentaire