Paysage cistercien et prairies d’excellence


Le site des prairies de Buzay présente uns variété extraordinaire de paysages, apposés les uns sur les autres, avec à l’origine un environnement marécageux des bords de Loire d’où Buzay tire son appellation. Les Cisterciens de Buzay, dès le XIIe siècle, transforment leur domaine. Au XVIIIe siècle, ils modernisent les aménagements hydrauliques et créent un vaste polder. Le canal maritime de la basse-Loire impose à la fin du XIXe siècle un troisième paysage, celui des mariniers et des trois-mâts.


Saint Bernard est venu lui-même procéder à la fondation de l’abbaye de Buzay, en l’année 1135. Le duc de Bretagne encourage cette implantation et concède aux moines terres et droits de pêche tant sur la Loire qu’à Grand Lieu. Les religieux élèvent digues et levées, édifient des moulins et font vivre la paysannerie du voisinage malgré les malheurs de la guerre de Cent Ans. Après une période de déclin, l’abbaye se relève sous l’inspiration de l’abbé de Caumartin qui améliore le système d’irrigation des prairies. Ce sont ces mêmes prairies qui deviennent un enjeu pour la cavalerie lors des guerres de Vendée qui provoquent l’incendie des bâtiments conventuels lors d’une attaque des insurgés contre les troupes républicaines. Tous les biens monastiques sont alors vendus comme biens nationaux après les années 1800. Il faut attendre ensuite la fin du XIXe siècle pour voir apparaître le canal maritime censé affranchir les trois-mâts des obstacles du fleuve, entre Saint-Nazaire et Nantes.

JPEG - 19.3 ko
La tour photographiée par Pierre Fréor

Cette conférence-promenade montrera l’influence de l’estuaire sur les aménagements effectués par l’homme au fil des siècles, au débouché de l’exutoire des eaux du bassin de Grand Lieu. Elle passera par une visite du site abbatial, des prairies et des vannages ainsi que des équipements hydrauliques du canal.

Les intervenants :

  • Dominique Pierrelée
  • Thérèse Bost
  • Hervé de Villepin
  • Les éclusiers

Lieu de rendez-vous :
Parc de stationnement à proximité de la tour de Buzay.

Ajouter un commentaire