Les doubles funérailles d’Anne de Bretagne, de Jacques Santrot

mardi 13 décembre 2016, par Jean-Pierre Rivron, Patrimoine des Moutiers


Participez à l’édition de cet ouvrage qui « retrace ce moment crucial – et extraordinaire – de l’histoire bretonne et nationale »


Jacques Santrot, ancien Directeur du Musée Dobrée de Nantes, va éditer un livre sur Anne de Bretagne.

Pour financer cette publication, il a besoin de soutiens. Vous pouvez favoriser cette édition en lui achetant un livre parmi ceux qu’il propose dans son courriel ci-après.

J’attire votre attention sur le fait que c’est Jacques Santrot qui a confié à l’Association Patrimoine P2MB des Moutiers le Panorama du Musée qui représente les fours à sel sur notre côte il y a 2000 ans.

Faites lui bon accueil

Jean Pierre Rivron

Vice President P2MB


Madame, Monsieur,

Pendant cinq ans, je vous ai bassinés avec ma recherche sur les doubles funérailles d’Anne de Bretagne, décédée à Blois le 9 janvier 1514, celles de son corps à Paris, trente-neuf jours plus tard, et celles de son cœur, à Nantes, soixante-dix jours plus tard. Beaucoup m’ont aidé en me fournissant les renseignements recherchés ou… en me remontant le moral ! Et je vous en remercie bien sincèrement.

Le gros livre qui retrace ce moment crucial – et extraordinaire – de l’histoire bretonne et nationale est aujourd’hui en cours de fabrication et devrait « sortir » dans un ou deux mois. Mais, si je ne faisais rien, il risquait d’être vendu 125 €, un prix très élitiste qui l’aurait confiné dans les Instituts de recherche et les plus riches des bibliothèques spécialisées, un prix prohibitif qui aurait dissuadé la plupart des passionnés d’histoire bretonne, monarchique et nationale.

Après avoir épuisé toutes les possibilités de subvention et de mécénat privé, j’ai dû me résoudre à faire la manche. On apprend à tout âge ! Toute honte bue, je fais donc appel à vous, sans vergogne aucune.

Vous trouverez mon projet à l’adresse suivante : https://fr.ulule.com/doubles-funerailles/

Tout y est expliqué. Pour contribuer, je crois qu’il faut cliquer sur le plus gros des boutons ! Et je répondrai à toutes les questions, soit sur le site, soit sur mon adresse de messagerie personnelle jacques.santrot@orange.fr. Et il y a des « contreparties ». Bon, c’est sûr qu’elles ne sont pas terribles ! Mais j’ai fait un effort ! Et la librairie Droz a bien voulu y contribuer en vous offrant des ouvrages dont j’ai choisis les titres sur son catalogue.

Et je vous adresse en pièces jointes quelques « plus », qui vous en diront davantage sur le livre.

Ma collecte dure trente jours. Rien ne sera prélevé avant le début du mois de décembre. Le premier objectif de 3 000 € est désormais dépassé. Merci aux généreux donateurs qui ont bien voulu contribuer à cette « démocratisation de la Culture » ! Mais je souhaite désormais atteindre ou dépasser les 5 000 € de sorte que l’ouvrage soit vendu à un prix décent, inférieur à 50 €, pour qu’il soit accessible à davantage d’amateurs.

Alors à vot’ bon cœur !

Et, surtout, relayez cette information, faites passer le mot autour de vous, auprès de vos amis et connaissances, des membres des associations et des entreprises qui pourraient s’intéresser à ce sujet.

Je vous en remercie par avance.

Bien cordialement.

Jacques Santrot

Conservateur en chef du patrimoine (e. r.)


Les doubles funérailles d’Anne de Bretagne : Le corps et le cœur : janvier-mars 1514

Duchesse souveraine de Bretagne et reine de France pour la seconde fois, épouse de Charles VIII puis de Louis XII, Anne meurt à Blois le 9 janvier 1514. Ses obsèques durent soixante-dix jours. Un long convoi, terrestre, mène son corps à Paris et Saint-Denis, puis un bref voyage, fluvial, apporte son cœur à Nantes où son coffret d’or, exceptionnel, reste le symbole de la relation mystique entre un peuple, sa souveraine et son territoire. La multiplicité des rites, parfois nouveaux, et la richesse des cérémonies révèlent la puissance de la Couronne, l’importance des Bretons, le rang de chacun, le poids de l’Église et le rôle de la quête du salut. Par les regards croisés de l’historien, qui interprète les textes, de l’historien d’art, qui décrypte les miniatures, et de l’archéologue, qui fait parler les objets, le lecteur découvre au jour le jour l’organisation politique, la préparation technique, le déroulement et le rayonnement des plus grandioses obsèques royales qu’ait connu la France au début de la Renaissance.

L’auteur : Jacques Santrot, conservateur en chef du patrimoine, directeur du musée départemental Dobrée, à Nantes, de 1985 à 2010.

L’éditeur : librairie Droz, à Genève, spécialisée dans l’édition et la diffusion internationale d’ouvrages académiques sur le XVe et le XVIe siècle, et sur la Réforme : http://www.droz.org/france/fr/

« Maison d’édition genevoise fondée en 1924 et spécialisée dans les travaux d’érudition, la Librairie Droz publie une centaine de titres par an dans le secteur des études médiévales et humanistes et dans les domaines de la critique littéraire, de l’histoire de l’art et du livre et des sciences sociales, en particulier sa collection d’histoire économique très dynamique. Son catalogue est riche à ce jour de plus de 6 000 titres. Outre ses propres revues, la Librairie Droz assure également la diffusion de grandes revues comme la Bibliothèque de l’École des chartes, Romania, la Revue d’histoire du protestantisme, ainsi que les publications de l’École Pratique des Hautes Études (sciences philologiques et historiques), les publications des Facultés de Lettres des Universités de Genève et de Neuchâtel, les Glasgow Emblem Studies et quelques autres. »

Une collection prestigieuse : Travaux d’Humanisme et Renaissance, http://www.droz.org/france/fr/10-travaux-humanisme-renaissance Caractéristiques techniques :

  • ISBN : 978-2-600-04749-4
  • Format : 17,2 x 24,8 cm
  • Nombre de pages : 695 pages
  • Illustration : 32 ill. noir et blanc et 35 pl. couleur, miniatures en pleine page
  • Papier intérieur : Condat mat 90g
  • Papier couverture : Conquéror texture Vergé blanc 300g (avec 2 rabats de 135 mm)
  • Encre couverture : Quadri
  • Nombre d’exemplaires : 500

L’ouvrage a été composé et mis en page en France. Il sera imprimé en France.

L’auteur n’est pas rémunéré.

Sans financement extérieur, le livre sera vendu à 125 €, prix trop élitiste. L’appel au financement participatif par la plateforme : https://fr.ulule.com a pour but de faire baisser le prix de vente pour favoriser un plus large accès à l’information. En recherchant 5 000 €, l’objectif est de faire baisser ce prix de vente autour de 50 €.

Les fonds obtenus sont exclusivement destinés aux frais d’impression, réglés directement en France.

Ajouter un commentaire