Les conséquences humaines de la Grande Guerre sur nos vécus d’aujourd’hui, à travers le prisme de la psychogénéalogie

mercredi 23 avril 2014, par Jean-François Caraës


Conférence de Catherine Simon-Goulletquer, psychogénéalogiste, aux ADLA le 13 mai à 18h.


Un siècle après la Grande Guerre, nous n’en avons toujours pas fini de panser les plaies de cette immense tragédie. La mémoire émotionnelle de nos ancêtres peut continuer à s’exprimer inconsciemment à travers nous, surtout en cette période de commémoration, par des maladies ou d’autres situations inattendues que la psychogénéalogie aide à comprendre.

INFOS PRATIQUES

Durée : 1h30.

Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles.

Renseignements : archives.culturel@loire-atlantique.fr, 02.51.72.93.20

Ajouter un commentaire