Joseph Guillet nous fait partager le fruit de ses recherches généalogiques sur la famille Richardeau (Echos de mémoire N° 5)


Etymologie

Le patronyme RICHARDEAU serait un diminutif de RICHARD, non pas au sens d’ « homme riche », mais d’après Albert DAUZAT, RICHARD serait un nom issu d’un composé germanique de RIC « puissant » et de HARD « fort » et qui est devenu le nom de baptême chrétien : Richard.

Implantation des RICHARDEAU à Saint-Léger

Alors que les registres paroissiaux de Saint-Léger ne sont ouverts qu’en septembre 1668, le nom de RICHARDEAU est attesté dès les premières années ; on trouve ainsi l’inhumation de Clément RICHARDEAU en novembre 1669 et le baptême de René RICHARDEAU en juillet 1670.
Durant l’Ancien Régime, on constate que ce patronyme est fortement implanté à Saint-Léger ; ainsi si l’on recense les mariages célébrés durant cette période et où l’un des conjoints porte le nom de RICHARDEAU, on en trouve 25 à Saint-Léger pour 5 à Bouaye, 2 à Port-Saint-Père, 2 à Saint-Mars-de-Coutais, 1 à Brains.
Les RICHARDEAU se rencontrent plus spécialement dans le village de la Haute Galerie où la plupart sont nés, ont vécu et sont décédés.

Les triplées de la Crémaillère

Dans le registre paroissial de 1756 figure l’acte de baptême suivant : « le quinzième May 1756 furent baptisées trois filles jumelles nées le même jour au village de la Cramaillère (sic), filles d’André RICHARDEAU, journalier, et de Janne CHEVALIER son épouse dont la première fut nommée Geneviève et eût pour parrein le Sieur Médard PLISSONNEAU soussigné et pour marreine Geneviève MOCCARD disant ne savoir signer ; la seconde nommée Anne dont fut parrein Pierre RICHARDEAU frère d’icelles et marreine Anne PIDOU declarans ne savoir signer ; la troisième appelée Honorette dont furent parrein et marreine Jan RICHARDEAU cousin germain des susdite baptisées et Janne RICHARDEAU sœur aussi des dites baptisées déclarans ne savoir signer ». Malheureusement Anne et Honorette décéderont à la naissance et Geneviève quelques mois après, en février 1757.

4 mariages et 5 enterrements

Pierre RICHARDEAU est né le 7 avril 1696 à Saint-Léger, village de la Haute Galerie ; il est le fils de Pierre RICHARDEAU, laboureur, et de Suzanne BOUËTINEAU.

  • Il se marie en 1715 à Saint-Léger avec Anne GRANJAN ; celle-ci décède quelques mois plus tard, sans doute en 1716 (lacune).
  • Il se remarie en 1ère fois, en 1720, à Bouguenais avec Jeanne FRUNEAU ; celle-ci décède en 1721 à Saint-Léger à l’âge de 25 ans.
  • Il se remarie une 2ème fois, en 1722, à Saint-Léger avec Janne PRIN ; celle-ci décède en 1727 à Saint-Léger à l’âge de 30 ans.
  • Il se remarie une 3ème fois, en 1728, à Saint-Léger avec Françoise MICHAUD ; cette dernière décède à Saint-Léger en 1729 à l’âge de 27 ans.
    Lui-même décède en 1736 à Saint-Léger, village de la Crémaillère, à l’âge de 40 ans ?
    Ainsi, dans sa relative courte vie, Pierre RICHARDEAU se sera marié 4 fois et aura enterré ses 4 épouses.

Une dynastie de marchands de cochons

Jean-Baptiste RICHARDEAU, né à Saint-Léger en 1781, village de la Haute Galerie, est le fils d’André RICHARDEAU, laboureur, et de Marie-Anne BRETET. Marié en 1809 à Saint-Léger avec Magdelaine MAINGUY, il exerce d’abord la profession de cultivateur, puis à partir des années 1830 on le retrouve marchand de cochons ; ce sera alors le début d’une longue dynastie qui perdurera pendant 1 siècle 1/2 à la Haute Galerie.

Cousins malgré eux

Au cours du siècle dernier 2 familles RICHARDEAU résidaient à la Haute Galerie, à une centaine de mètres l’une de l’autre. Pour tous les proches, les 2 chefs de familles, à savoir Alexis RICHARDEAU et François RICHARDEAU dit Francis, n’étaient pas parents, mais par contre ils se trouvaient cousins par l’intermédiare de leurs épouses respectives. En réalité, si l’on remonte plusieurs générations, on constate que Alexis et Francis avaient bien des ancêtres communs :

Ces deux familles ont toujours des descendants qui résident à la Haute Galerie. A remarquer que l’une de ces descendantes, Annick Marie RICHARDEAU, épouse MAINGUY, a parmi ses ancêtres un RICHARDEAU marié avec une MAINGUY

J. Guillet

Ajouter un commentaire