Les Moutiers : « Des dunes aux digues, la baie au péril de la mer (1838-2010) »

dimanche 28 juin 2015, par La Rédaction


Dans le cadre des découvertes culturelles du pays de Retz organisées par la SHPR, conférence promenade animée par Patrice Pipaud le samedi 4 juillet à partir de 15h30.


En février 1838, une tempête « jamais vue de mémoire d’homme » submerge les dunes du Boug des Moutiers, inondant les marais et prairies, envahissant les bas quartiers de la commune. Dans les heures qui suivent, les habitants du littoral s’emploient à réparer par les moyens du bord les brèches causées dans les dunes. C’est le début d’un long combat contre la mer pour l’établissement de chaussées et de digues de protection des cultures et des marais salants. Jusqu’à la fin du XIXe siècle, ce processus s’accompagne de conditions climatiques désastreuses. Les tempêtes succèdent aux tempêtes, détruisant en une heure le travail de plusieurs mois. L’accalmie trompeuse du début du XXe siècle a permis à quelques villas de s’élever sur la dune. L’élan urbanistique des années 1920 voit l’aménagement des anciens marais en lotissements réputés à l’abri des digues et des dunes. La tempête Xynthia en 2010 n’entraîne pas comme ailleurs de rupture de digue mais engendre la submersion des quartiers bas des Moutiers urbanisés moins d’un siècle plus tôt. Du secteur dunaire protégeant le marais à la plage du Pré Vincent extrémité géographique du Marais breton, la balade permettra d’évoquer le processus de fixation du trait de côte achevé dans les années 1970 pour le secteur habité de la commune des Moutiers. Elle se veut contributive de la mémoire du risque, élément constitutif majeur de la prise en compte des dangers littoraux.

Rendez-vous : parking du Chemin du Lancastria (à la sortie des Moutiers en direction du Collet) — 15 h 30

Ajouter un commentaire