Le projet de convention avec l’association des maires

vendredi 21 janvier 2011, par Dominique Pierrelée

Par cette convention, l’association des maires recherche à atteindre trois objectifs principaux :
1- Aider la SHPR
2- Acquérir des prestations historiques sur le Pays de Retz
3- Vulgariser ces connaissances en faveur du grand public


Le 18 janvier, Les membres de la société, Yves Lostanlen et Dominique Pierrelée, ont participé à une réunion organisée par l’association des maires du Pays de Retz en vue de trouver un accord sur le texte de la convention à passer entre nos deux associations.

Rappelons que le principe de cette convention a été défini dans le cadre du projet de centre de ressources. L’Association des maires ne souhaitant pas assurer la maîtrise d’ouvrage de ce projet, elle avait décidé en contrepartie d’aider financièrement la SHPR en acceptant de lui acheter des prestations historiques, ce qui avait l’intérêt pour elle de ne pas passer par la voie de la subvention puisqu’elle avait au préalable décidé de ne plus accorder de subvention à une quelconque association du Pays de Retz. Le centre de ressources n’est plus d’actualité, on le sait, mais l’engagement des maires demeure et l’on peut les en féliciter.

Les présents à cette réunion étaient les suivants : M. Le Brigand, Président et maire de Préfailles, Mme et MM les maires de Rouans, Arthon, Frossay, la Bernerie + SHPR.

Trois principes dans l’action des maires :

  • 1° aider la SHPR (dans le cadre de ce qui est dit plus haut)
  • 2° acheter des prestations historiques
  • 3° vulgariser par ses soins les connaissances historiques de ces prestations pour le grand public.

Un exemple de vulgarisation : L’association des maires présente l’idée de promouvoir une bande dessinée historique sur le pays de Retz à partir de nos travaux qualifiés des plus « sérieux » (ceci dans l’élan impulsé par le festival de Rouans).

Il nous est donc demandé de proposer des thèmes d’études qui concerneraient l’ensemble du territoire du pays de Retz, de type transversal, touchant soit à une époque spécifique soit à plusieurs. C’est donc la SHPR qui ferait des propositions sur le contenu, la dimension et le coût de la prestation, prévu entre 15 000 et 20 000 €. L’association versera 50% à la commande et le solde à la livraison. Cette convention serait validée pour 4 années (2011, 2012, 2013 et 2014).

Les revues publiées dans ce cadre seront vendues par nous à notre profit. Il conviendra d’en donner une cinquantaine d’exemplaires à l’association des maires. Nous bénéficierons donc à la fois de la marge sur la prestation et du produit de la vente des revues. Un comité de rédaction sera créé composé de membres de la SHPR et d’élus. Nous serons également associés et sollicités dans le cadre de l’utilisation des connaissances historiques pour les œuvres de vulgarisation que l’association mènera de son côté à ses frais (bande dessinée, exposition ou vidéo…). Enfin, la convention sera signée en février devant la presse.

Dominique Pierrelée

Ajouter un commentaire