Le cinéma Saint-Gilles à Pornic commémore le 70ème anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale

mercredi 22 avril 2015, par L’antenne de Pornic


Samedi 25 avril 2015, le cinéma Saint-Gilles à Pornic s’associera aux commémorations qui seront organisées en 2015 à l’occasion du 70ème anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale.


  • Programme :

A partir de 17h

- accueil du public,

- discours,

- présentation des invités : Michel GAUTIER, écrivain-historien, auteur du livre « Poche de Saint-Nazaire, neuf mois d’une guerre oubliée » (Gestes éditions) ; Michel GUISSEAU, ancien maire de La Plaine sur Mer, auteur du livre « Ma Plaine sur Mer, le pays où je suis né » (Le Passeur de mots autoédition).

A 17h30 projection exceptionnelle du film de René CLÉMENT « Jeux interdits » en version restaurée numérisée (sortie le 9 mai 1952, reprise le 23 juillet 2014) ; durée : 1h25.

A 19h échange entre les invités et le public sur la période 39-45 (anciens combattants, collégiens, lycéens, historiens ont été invités à assister à cet évènement)

A 20h verre de l’amitié pour clôturer l’événement

  • Synopsis

Juin 1940, sur la route de l’exode, les parents et le chiot de la petite Paulette, âgée de cinq ans, sont tués lors d’un mitraillage par un avion allemand. Terrifiée, la petite Parisienne quitte la colonne des réfugiés. Un petit paysan, Michel Dollé, la découvre au bord d’un ruisseau, serrant contre elle le cadavre de son chien, et l’emmène à la ferme de ses parents. Ceux-ci acceptent de la recueillir uniquement pour que leurs voisins, les Gouard, ne puissent s’enorgueillir de cette bonne action. Tandis que Georges, le frère aîné de Michel, se meurt des suites d’une blessure occasionnée par un cheval fou, que Berthe, la fille Dollé, retrouve dans les champs le fils Gouard en dépit de la haine mutuelle que se vouent leurs parents respectifs, Paulette et Michel vont vivre une tendre et pure histoire d’amour d’enfants. Mais pour un cimetière d’animaux qu’ils vont créer, pour quelques croix volées, le scandale va éclater…

« Jeux interdits » a valu à Brigitte FOSSEY le prestigieux prix d’interprétation au Festival de Venise en 1952, une vraie performance pour une enfant comédienne de 5 ans au début du tournage du film en 1951. Jeux interdits a également décroché le « Lion d’or », puis l’Oscar du meilleur film étranger en 1953.

Tarif : Séance à 5 € (4 € pour les moins de 14 ans).

Ajouter un commentaire