La lettre de Retz de février 2015

jeudi 5 février 2015, par La Rédaction


Chers Amis,

Cette année sera capitale pour notre Société d’histoire car elle verra l’aboutissement d’une œuvre collective importante, portée par cette volonté commune de mettre à disposition du pays de Retz un outil de compréhension de son histoire, de ses spécificités et de ses composantes d’aujourd’hui.


La Nouvelle Maison de l’Histoire – c’est sa nouvelle dénomination – laisse augurer qu’une nouvelle page s’ouvre dans l’existence de notre association. Dans les locaux aménagés de la gare de La Bernerie-en-Retz, un véritable centre d’animation à vocation pédagogique, scientifique et culturelle, proposera dans les prochaines semaines de nombreuses animations destinées à tous les publics intéressés par la connaissance de leur territoire de vie ou de villégiature. Fondées sur l’histoire mais aussi venues tout droit d’autres sciences humaines, les informations dispensées dans la salle de lecture ou les salles pédagogiques et de conférence permettront à chacun de mieux comprendre l’évolution passée et future de cette terre de diversité circonscrite par les rivages de la mer, de la Loire ou du lac, par les confins des marches de Bretagne et du Poitou.

Beaucoup d’entre nous ont travaillé et travaillent encore pour que cette Maison des historiens de Retz soit à la hauteur des ambitions que les élus du pays, et notamment ceux de la communauté de communes de Pornic, ont fixées pour les années à venir, consistant à participer à un quasi service public de la connaissance territoriale. Avec nos nombreuses antennes, la Nouvelle Maison de l’Histoire ramifie elle-même ses activités sur le terrain, pour que toutes les populations, quelle que soit leur commune d’enracinement, puissent accéder à cette connaissance. Et sans attendre, tout le contenu de cette Lettre est là pour en témoigner. On n’aime bien un lieu ou un pays que si on le connaît et qu’on sait en apprécier la physionomie et le caractère. Après la connaissance, vient en chacun de soi l’approche sensible qui nous fait accéder au génie des lieux. Je souhaite chèrement que vous y parveniez.

Dominique Pierrelée

PDF - 228.6 ko
Cliquer sur l’icône pour ouvrir/télécharger.

Ajouter un commentaire