La Lettre de Retz de janvier 2012



Chers amis et adhérents,
Je vous renouvelle ici mes souhaits de bonne année en formulant à votre intention des vœux de santé et de réussite dans vos projets personnels ou familiaux. Je souhaite aussi que vous puissiez trouver au sein de notre société un espace de convivialité et de partage culturel, à la Maison de l’Histoire, pendant nos conférences ou au fil de nos promenades.
L’année 2011 s‘est avérée prospère à l’occasion de notre trentième anniversaire. L’année 2012 s’annonce pleine d’espoir pour l’avenir, avec le projet d’un nouveau centre historique et culturel à La Bernerie. Un groupe de travail s’emploie actuellement à configurer les cadres de ce nouveau centre. Prochainement, sur notre site internet, vous pourrez prendre connaissance des orientations en ce sens. Cet espoir nous vient aussi de la Communauté de communes de Pornic qui a accepté d’assurer la maîtrise d’ouvrage de ce projet de restauration de la gare présenté par le Maire de La Bernerie.
Il n’est pas dans nos intentions d’entrer dans la polémique qui a fait l’actualité des journaux ces temps derniers. De raccourcis en amalgames, la société paraissait devenir un objet de discorde. Bien que chacun ait tout à fait le droit d’exprimer une opinion en raison même de son mandat d’élu, il semblerait que l’on ait confondu contenu et contenant. Rappelons juste que nous avons choisi de rester implantés à La Bernerie et que les décideurs nous ont proposé d’occuper les bâtiments de la gare SNCF. Ce qui fut l’objet du débat porte sur l’enjeu financier et le coût. Le prix, en vérité, c’est la remise en état de cette ancienne gare que personne, parmi la population, ne voudrait à vrai dire voir disparaître du paysage.
Le sens de l’action nous importe davantage. L’essentiel, c’est qu’en 2014, nous puissions proposer au public un équipement culturel à vocation historique de qualité, tant à la population locale qu’à celle de l’« entier Pays de Retz », dans des locaux adaptés, comme peuvent en bénéficier les autres sociétés d’histoire en Loire-Atlantique. L’appui complémentaire dont nous fait bénéficier l’Association des maires du Pays de Retz est aussi un gage de fiabilité et de confiance réciproque.
Portons du crédit en l’avenir en redisant que la culture de nos racines, la reconnaissance d’une identité historique et la pensée patrimoniale sont les ciments parmi d’autres de notre société.

Dominique Pierrelée

Documents joints

La lettre de Retz de janvier 2012
PDF – 512.7 ko

Ajouter un commentaire