La Lettre de Retz de janvier 2010

samedi 23 janvier 2010, par Dominique Pierrelée


Bonne année à tous ! C’est le souhait que je formule à votre adresse, cher(e) adhérent(e), en vous redisant toute la satisfaction que le bureau des historiens éprouve à vous rencontrer pour débattre de l’histoire de notre Pays de Retz et vous proposer des animations culturelles que nous voulons de qualité.

Cette année 2010 s’annonce comme une année de préparation à celle du trentenaire de la société qui se profile, vous le savez, pour 2011. A l’occasion de cette période de vœux, je souhaite que nous puissions mener à bien nos nombreux projets de développement afin de mieux répondre à la demande de la population. Citons l’opération « identité historique », le projet de centre de ressources, le maillage territorial des antennes... On observe que les gens du pays de Retz sont en quête de références historiques et paysagères pour donner un sens à cette volonté de mieux comprendre environnement au sein duquel ils ont choisi de vivre. L’histoire (et les autres disciplines humaines) conduit « l’honnête homme » à l’amour de son pays. En un sens, l’action de notre société a une dimension sociologique à travers ce questionnement sur la compréhension de son propre territoire de vie.

2010 est aussi l’année du voyage à Paris (en mars). Nous visiterons l’Assemblée Nationale, les Archives de France, la Bibliothèque Nationale de France ainsi que le musée des maquettes des Invalides. La revue ainsi que le cycle des conférences sont en gestation. Nos amis de Legé préparent par ailleurs la prochaine assemblée générale. Beau programme en perspective qui ne se réalise qu’avec le concours de tous, mes collègues du Conseil d’administration, vous les adhérents amsi que toutes les communes et décideurs locaux qui nous soutiennent. Merci.

Je viens de lire un beau texte de Lorànt Deutsch (Métronome - 2009) que je vous restitue avec plaisir : Aujourd’hui, rien n’a changé, l’Histoire reste le moteur de ma vie et de mes envies, elle est devenue pour moi un champ de fouilles, une matière sans cesse revisitée, une source d’énigmes, de contradictions, d’interrogations.

Dominique Pierrelée

Honneur

Nous avons eu la très grande joie d’apprendre la nomination de Dominique Pierrelée au sein de l’Académie de Bretagne et des Pays de Loire. La réception s’est tenue le 15 décembre dernier dans ls salons de l’Hôtel de ville de Nantes.

Cette distinction qui consacre l’action de notre président et la qualité de ses travaux, offre ainsi une aura supplémentaire à la Société des Historiens du Pays de Retz et à l’ensemble de notre région. Après Armel de Wismes, dont l’affection pour l’estuaire de la Loire et les rivages de Pornic était au cœur de son inspiration, après l’abbé Alain Chantreau, fondateur de la Société Historique des Amis de Legé, auteur de multiples travaux historiques sur les guerres de Vendée ou la littérature, et Eric Chartier dont la passion pour les grands auteurs français n’est plus à prouver, voici donc, un nouvel ambassadeur de l’Académie portant haut les couleurs culturelles du Pays de Retz.

Conférences-Projections

  • Le mercredi 27 janvier à 20h30 au cinéma Le Montagnard, La Montagne. Présentation du film documenté et scénarisé par Jean-Luc Ricordeau et réalisé par Jean-Pierre Parois : De la préhistoire à nos jours, commenté par Béatrice Berge et la Société d’Histoire de Saint Jean (durée 1H10). Des DVD pourront faire l’objet d’une souscription.
  • Le samedi 30 janvier à 17h, à Port-Saint-Père, conférence de D. Pierrelée sur l’histoire de l’Acheneau et le bassin de Grand Lieu (pour le lieu, téléphoner à la Maison de l’Histoire quelques jours avant).
  • Le samedi 6 février, à partir de 15 H, AG de l’association Autrefois le Pellerin Espace René Cassin, Le Pellerin. Projection commentée de diapos sur l’histoire du Bois-Tillac, sur la paroisse Notre Dame, dans les années 1950, autour de l’exposition sur la guerre 14-18 et sur les vikings au Pellerin.
  • Le vendredi 12 février à 20h, Saint-Père-en-Retz, mairie annexe, AG de Saint-Père Histoire, suivie d’une projection sur la fëte des battages.
  • Le samedi 13 février à 14h30, Saint-Jean-de-Boiseau, salle des fêtes, lors de l’AG, exposé historique sur le moulin Veil et le moulin Rotard par Jean- Luc Ricordeau. Présentation couplée d’une exposition sur l’histoire des Moulins de Saint- Jean et de La Montagne.
  • Le dimanche 7 mars à 14 h30, au Centre des Visitandines à Legé, AG de l’association des Amis de Legé, suivie d’une conférence de Dominique Chaillou sur l’Équateur.
  • Le vendredi 12 mars à 20 h 30 à l’auditoire de Machecoul, conférence d’Emmanuel Leduc : Si Gilles de Rais ne m’était pas conté... Gilles de Rais, l’histoire sans la légende ! Auparavant à 19 h 00, assemblée générale de Machecoul Histoire, avec la sortie officielle et la présentation du nouveau bulletin de Machecoul Histoire.
  • Le mardi 23 mars à 20 h 30 au cinéma le Montagnard (La Montagne), projection du film Jack, ancien feuilleton de TV dont les droits ont été achetés par la Société d’Histoire de Saint-Jean-de-Boiseau.
    Réalisé en 1971 en partie à Indret tourné en couleurs dans l’usine aménagée pour la circonstance comme elle l’était sous Napoléon III et dans le village d’Indret, c’est un document unique. Les trois épisodes seront projetés pour la première fois en couleurs.

Parutions

  • Hubert de Grandmaison, Un extraordinaire combat pour la maîtrise de l’eau en pays de Retz. Editions Siloë. retraçant l’histoire des aménagements d’un bassin compris entre bords de Loire et marais Breton, l’auteur en explique la réorganisation et en souligne la singularité. C’est aussi la belle histoire d’une vocation.
  • Bulletin n" 28 de la Société d’Histoire de SaintJean-de-Boiseau  : Un home de caractère l’abbé Rucher - Les évènements de Juin et Juillet 40 par Paul Diquelou - Les dernières découvertes archéologiques à Saint-Jean-de- Boiseau - Interview de Louis Beilvert et sa captivité en Allemagne - Un boséen et ses châteaux en Espagne.
  • Philippe Tourault  : Les ducs et duchesses de Bretagne : X-XVI° siècles. Suite et fin d’une histoire de la Bretagne. Retour sur la naissance du duché de Bretagne en plein cœur des invasions vikings et sur les rivalités entre les grandes familles comtales. Comment de l’âge d’or d’un véritable état passe-t-on à un pouvoir qui se délite ?
  • A l’occasion de l’année consacrée à René d’Anjou pour le 600° anniversaire de sa naissance, deux catalogues collectifs lui ont été consacrés : Splendeur de l’enluminure - Le roi René et les livres, rassemblant pour la première fois, ces chefs d’œuvre dispersés dans diverses collections. Le roi René dans tous ses états - Éditions du Patrimoine. A travers diverses approches, celle de la biographie, du mécène, du littérateur, du prince aux territoires éparpillés, est brossé le portrait d’un homme dont l’existence était devenue légende.
  • La presse à Nantes de 1757 à nos jours, de 1928 à nos jours. Tome 3. Jean-Charles Cozic, Daniel Garnier - L’Atalante. Troisième volet d’une sélection d’événements ayant fait le quotidien des années présentées.
  • Dans le cadre de la commémoration du début de la deuxième guerre mondiale : Nantes sous les bombes de Robert Boiziau, Geste Editions, témoignages croisés d’une famille nantaise. Saint-Nazaire au temps des baraques. Herbins et les cités provisoires d’après-guerre de Joël Anneix et Daniel Sauvaget, sur le temps de la Reconstruction. Liv’éditions.

Expositions

Rouans du 5 au 8 février 2010, salle Cœur en Scène, de 14 h à 17 h 00 : Le cadastre. Histoire des territoires à travers les temps anciens jusqu’au cadastre napoléonien. Présentation du cadastre de Rouans. 15 tableaux de photos et de cartes anciennes ainsi que des pages du cadastre napoléonien de Rouans de 1836 seront exposées.

Exposition sur les Moulins de Grand Lieu à l’Office de Tourisme du Canton de Legé. Ouvert le samedi et le dimanche matin jusqu’à fin mars.

Cadets de l’histoire

Suite à la démarche de Yves Lostanlen effectuée auprès de Geneviève Gautier, documentaliste, des professeurs du collège Olympe de Gouges de Sainte-Pazanne sont allés visiter courant novembre le château de Machecoul et ont pris connaissance du dossier pédagogique proposé par la SHPR.

Ajouter un commentaire