Disponible à la Maison de l’Histoire : La Mémoire de Roger MORICE ou les confidences de l’orgue de Machecoul

vendredi 20 mars 2015, par Maurice Baril


Parution des souvenirs de l’organiste recueillis par son fils.

« Cet homme n’était pas un homme ordinaire…il avait toujours son diapason dans la poche droite de sa veste ».


L’orgue de l’église de Machecoul se transforme en narrateur. Il dévoile, à sa manière, les confidences de son ancien organiste. Pas toute sa vie, non, juste l’essentiel : la musique, le chant, l’enseignement... Les ondes sacrées de la musique se chargèrent d’acheminer les épanchements du musicien vers le fils cadet qui les a transcrits.

Le but premier de cette mise en « mots » est bien de faire revivre ou simplement connaître le père, le grand-père, l’aïeul, aux descendants mais au cours de l’écriture, une voix chuchota à l’auteur de partager ces souvenirs avec tous ceux qui l’ont connu, aimé, admiré… C’est fait !

Les bénéfices de la vente de ce recueil – édité aussi en écriture braille – seront entièrement reversés à l’Amicale des anciens élèves des Hauts-Thébaudières (anciennement la Persagotière). Cette association gère notamment les difficultés d’entrée dans la vie professionnelle rencontrées par les jeunes malvoyants et non-voyants au sortir de leurs années de formation.

En achetant ce livre, outre le plaisir de lecture, vous participerez à la pérennité de cet enseignement de la musique prodigué aux déficients visuels.

Ajouter un commentaire