Conférence promenade : « Paimbœuf : un avant-port dans l’estuaire »

dimanche 16 août 2015, par La Rédaction


par Véronique MATHOT

Samedi 22 août 2015

Rendez-vous : Paimbœuf : devant l’Office de Tourisme — 15 h 30


Au cours du XVIIe siècle, les difficultés de navigation de l’estuaire de la Loire rendaient le port de Nantes à peu près inaccessible aux navires de fort tonnage. Alors que le partage économique des nouveaux mondes battait son plein, il était essentiel pour les armateurs nantais de surmonter cette difficulté.

« L’isle de Paimboeuf » en aval du fleuve offrait, un mouillage suffisant et un abri contre vents et courants. Elle devint dès lors l’escale obligée de tout navire entrant en Loire et en peu de temps ce simple lieu dit se trouva propulsé au rang d’avant-port de Nantes. Tandis que la rade se couvrait de vaisseaux au mouillage, barges et gabarres montaient et descendaient le fleuve emportant dans un incessant va-et-vient les marchandises transbordées. En complément de l’activité portuaire se développèrent : chantiers de constructions ou de réparations navales , corderies, voileries, halles à bois, magasin de poudre…

Une ville naquit de l’afflux de main-d’œuvre. Matelots et capitaines au long-cours cabaretiers, aubergistes, cordiers, gréeurs, calfats… s’y installèrent et assurèrent pendant plus d’un siècle la prospérité de la ville.

Ajouter un commentaire