Conférence/Exposition "Héros oubliés, les animaux dans la Grande Guerre"

samedi 27 juin 2015, par La Rédaction


Conférence/Exposition à la Nouvelle maison de l’Histoire sur les animaux dans la Grande Guerre proposant une approche originale sur ce terrible conflit qui a tragiquement marqué notre histoire. Conférence le mercredi 8 juillet à 18h00. Exposition du 8 juillet au 20 août, du jeudi au samedi, de 15h00 à 18h00, le lundi et le mercredi sur demande (se renseigner à la Maison de l’Histoire).


Les autres poilus de la Grande Guerre

Chevaux, chiens, chats, vaches, ânes, pigeons… Lors de la Première Guerre mondiale, des millions d’animaux ont accompagné les combattants pour le meilleur et le pire. Des chiens sanitaires aux lourds chevaux de l’artillerie, des pigeons voyageurs aux chats qui « nettoient » les tranchées, l’armée ne peut se passer des animaux. Ils sont utilisés pour communiquer, monter le guet, transporter les troupes et les canons, sauver les blessés… Mais il y a aussi les espèces dont le soldat se passerait bien et qui hantent sa vie quotidienne : rats, poux, mouches…

À l’issue du conflit, alors qu’ils ont été tellement présents – même indispensables – dans les tranchées, les animaux deviennent les héros oubliés de cette terrible guerre. Malgré les services rendus, malgré la souffrance et la mort, aucun monument français ne leur rend hommage, aucun livre ne raconte leur terrible sort… Il faut attendre 1982 pour que Michael Morpurgo écrive le roman Cheval de guerre, adapté à l’écran en 2011 par Steven Spielberg.

Jean-Michel Derex, docteur en histoire, rend hommage à tous ces animaux-soldats dans Héros Oubliés – Les animaux dans la Grande Guerre, publié aux Éditions Pierre de Taillac. Il aura fallu à l’auteur deux années de recherches documentaires et iconographiques, notamment au Service historique de la défense (SHD) à Vincennes et à l’Établissement de communication et de production audiovisuelle de la défense (ECPAD), pour rassembler autant d’informations et d’illustrations inédites sur ce sujet. Au fil des pages, le livre de Jean-Michel Derex redonne sa place à l’animal et aborde la Grande Guerre d’un point de vue original en racontant les liens profonds qui ont unis l’homme à l’animal dans l’horreur de ces quatre années de conflit.

Ce travail a donné également lieu à une exposition qui sera visible à la Nouvelle Maison de l’Histoire (Gare de La Bernerie) du 8 juillet au 20 août, du jeudi au samedi, de 15h00 à 18h00, le lundi et le mercredi sur demande (se renseigner à la Maison de l’Histoire). Pour inaugurer cette exposition, Jean-Michel Derex donnera une conférence le 8 Juillet à 18h00 au même lieu.

L’auteur

Docteur en histoire, Jean-Michel Derex est spécialisé dans l’histoire de l’environnement et dans les évolutions des relations de l’homme à la nature. Il a récemment publié une histoire des forêts et une histoire des zoos parisiens.

Ajouter un commentaire