Centre de ressources : la position encourageante du maire de la Bernerie

jeudi 31 mars 2011, par La Rédaction

"Il revient à nos communes, et à leurs regroupements en tête, de promouvoir leurs territoires par le biais d’un volet culturel qui vise à valoriser le patrimoine comme un moyen incontournable de soutien et de renforcement du dynamisme et de la compétitivité économique du Pays de Retz. Monsieur le Président c’est à mes yeux tout le sens de votre projet de Centre d’histoire locale. Ce projet suscite quelques débats c’est bien normal"

Vous trouverez ci-dessous l’intégralité du discours de M. Thierry Dupoué, maire de la Bernerie.


Monsieur le Président de la Société des Historiens du Pays de Retz
Messieurs les représentants des antennes
Chers amis historiens,

Permettez-moi tout d’abord de vous remercier de votre aimable invitation à participer à cette présentation des animations que votre Société propose pour célébrer le trentième anniversaire de sa fondation.
Nous sommes réunis ce matin dans la Maison MAGRES dont l’aile droite est mise à disposition de la Maison de l’Histoire qui héberge votre association depuis 1982.
La maison MAGRES est une des plus anciennes demeures de La Bernerie. Elle fut construite vers 1780 par Armand Guillaume MAGRES, notaire royal et procureur fiscal. La propriété englobait les terrains de l’actuel square Thibaud. Elle resta dans la famille MAGRES jusqu’en 1965 date à laquelle la municipalité de Monsieur Paul TURPEAU en fit l’acquisition. La partie non occupée par la Maison de l’histoire est utilisée comme salle d’exposition. Un projet d’ouverture entre les deux constructions est à l’étude. Il permettrait aux Historiens d’utiliser la salle d’exposition dans l’attente d’un site à la hauteur des ambitions de l’association.

Monsieur le Président je tiens à vous dire la fierté de la commune de la Bernerie et l’attachement de ses habitants à la présence de votre association sur notre territoire.
La contribution actuelle de la culture au développement économique ne se limite pas à la seule attraction des touristes : elle est de manière croissante à la base de toute une série d’activités créatrices, qui gagnent à se développer en se regroupant sur les territoires. La culture est un puissant levier d’intégration sociale pour les individus, contribuant à ce titre à rendre le développement plus durable.
La culture et ses ressources économiques se placent au cœur des débats autour des politiques locales. L’enjeu culturel est une occasion et un facteur considérable de développement économique et de cohésion territoriale.
Reste à trouver les ressources économiques dans un débat qui suscite parfois des tensions, malgré la constante augmentation de la demande des publics en direction de l’offre culturelle.
Il revient à nos communes, et à leurs regroupements en tête, de promouvoir leurs territoires par le biais d’un volet culturel qui vise à valoriser le patrimoine comme un moyen incontournable de soutien et de renforcement du dynamisme et de la compétitivité économique du Pays de Retz.
Monsieur le Président c’est à mes yeux tout le sens de votre projet de Centre d’histoire locale. Ce projet suscite quelques débats c’est bien normal. Une étape importante a été franchie le 11 février dernier avec la signature d’une Convention avec l’Association des Maires du Pays de Retz.

La Société des Historiens est de plus en plus sollicitée par le public et n’a pas forcément les moyens de répondre aux sollicitations. Les antennes demandent souvent l’appui de la maison mère. Cette dernière a aussi besoin de leur concours. _ La Maison de l’Histoire ne répond plus aujourd’hui aux besoins exprimés par l’association. Les locaux, bien que chaleureux, sont exigus, anciens, inconfortables et inadaptés. Il n’existe pas de véritable lieu d’accueil du public que ce soit pour des conférences, des expositions ou des séminaires. Il n’existe pas non plus de salle multimédia.
Depuis 2008, la commune de La Bernerie en Retz est propriétaire de l’ancienne gare SNCF située à deux pas d’ici. Ce bâtiment patrimonial est désaffecté. Il ne reçoit plus de voyageurs depuis une dizaine d’années. A ce titre, la commune dispose d’un bâtiment susceptible d’accueillir le futur Centre d’Histoire locale.
Idéalement situé sur le littoral très fréquenté en période estivale, le site présente un potentiel important de développement pour la Société des Historiens du Pays de Retz.
Le rayonnement de ce projet dépasse largement les limites de la commune de La Bernerie.
C’est pourquoi j’ai proposé que ce projet soit porté par la Communauté de communes de Pornic. Les discussions se poursuivent. La Conseil Régional a confirmé sa contribution financière dans l’aménagement des abords du bâtiment. J’ai bon espoir que le Conseil communautaire sera convaincu de l’opportunité qui lui est proposé et saura concrétiser ce projet.
Monsieur le Président, au nom du Conseil municipal de La Bernerie je tiens à féliciter tous les responsables et les membres de votre association.

Bon anniversaire à la Société des Historiens du Pays de Retz
Le Maire
Thierry DUPOUE

Ajouter un commentaire