A la recherche d’un paysage invisible


Derrière la chapelle du XI° siècle s’élèvent les grands murs d’une forteresse qui domine la mer à ses pieds, place forte édifiée sur la butte pour refouler une avancée Viking ou préserver de précieuses salines… Ruelles, douves et circonvallations, vieux puits, forges et jardins suspendus, tout le paysage nous ramène à la bourgade d’un très vieux médiéval, avec de surcroît, au bas des murailles – ce qui enchante les lieux – un port, une chaussée, un plan d’eau nourri par l’étier de Millac, surplombés de l’autre côté du vallon par une halte des Jacquets de Compostelle.


Télécharger le fichier mp4

Ajouter un commentaire